Publier un premier roman est une aventure très excitante… mais qui fait aussi un peu peur ! Même si Hanako est une fiction, il y a une partie de moi dans cette histoire, ma sensibilité, ma personnalité…

À une semaine de la parution en librairie, tout un tas d’émotions se bousculent en moi : la joie, bien sûr, un peu d’inquiétude, beaucoup de reconnaissance pour ceux qui m’ont accompagnée et une certaine incrédulité ; j’ai encore beaucoup de mal à croire que c’est vraiment vrai !

Les premières personnes qui ont lu mon roman sont ma mère et mon compagnon qui l’ont découvert en feuilleton. Ils ont râlé plus d’une fois parce que je les laissais sans suite, en plein suspens ! Ils y ont cru dès le début et c’est sans doute grâce à eux que je suis arrivée jusqu’à la fin.

tumblr_m94fu7kzeg1r8octn

Il y a eu ensuite mes bétas lecteurs : Marie-Pierre, Maria, Jérôme, Fanny et Stéphanie. Chacun m’a fait des remarques constructives et a apporté sa pierre à l’édifice.

medium_writingadvice_writerswrite

Depuis un mois environ, j’ai commencé à parler de mon livre sur les réseaux sociaux et à certains blogueurs littéraires. Les lectrices de mon magazine ont aussi découvert la nouvelle. J’ai eu l’impression de plonger dans le grand bain et je peux vous dire que j’avais la chair de poule !

normal-rockwell-boy-on-high-dive

Mais j’ai vraiment eu une belle surprise ! On m’a envoyé beaucoup de messages d’encouragement, des réactions très enthousiastes… Qu’est-ce que ça fait chaud au coeur de recevoir un mail juste pour dire qu’on n’arrive pas à reposer votre livre ! Merci mille fois à vous tous amis, blogueurs, famille, julienautes, j’ai été très touchée !

L’aventure ne fait que commencer, j’espère que vous serez nombreux à faire un bout de chemin avec moi et Hanako et que vous apprécierez le voyage !

travel-the-world-together